Interview de parents de stagiaires à la Foot Breizh Académie
Mme Georges de Rennes (35).

FBA : Vous êtes la maman de Hugo, vous pouvez nous le présenter ?
–    Hugo a 14 ans, il est gardien de but. Il vient de quitter le club du CPB Bréquigny football pour rejoindre la club de La TA Rennes Football.
Vous habitez près de la capitale bretonne ?
–    Oui, nous sommes à L’Hermitage.

Comment avez-vous trouver la Foot Breizh Académie ?
–    Le pur hasard. Hugo avait fait un stage à FC Ploufragan. C’était bien, mais on cherchait un stage spécifique pour les gardiens. Mon mari a fait des recherches sur Internet et nous avons découvert le site de la Foot Breizh Académie. Son contenu nous a intéressé.

Hugo a fait combien de stages ?
–    Il y a un an, il est venu à Larmor Plage en février. Il a fait Mûr de Bretagne pendant les vacances d’été et il y est revenu pour la Toussaint.

Et le résultat ?
–    Parfait. En plus, il a fait le Tournoi International de Guerlédan avec l’équipe montée par la Foot Breizh Académie. Il a adoré tellement qu’il a même échangé son K-Way Foot Breizh Académie contre un maillot de FC Richemond, un club des Etats-Unis. Il aimerait bien aller jouer dans d’autres pays du Monde.

Hugo fait partie aussi du Pôle Espoirs ?
–    Oui, à Ploufragan. Il est en seconde année.

Pas trop fatiguant, les études, le Pôle Espoirs et la Foot Breizh Académie ?
–    Dans toutes ces structures, il y a des temps de repos obligatoires. En plus avec la préparation mentale de Dominique Maguer à Foot Breizh Académie, il gère mieux ses axes de réflexion. C’est hyper important.

Comme parents vous êtes comblés alors ?
–    Oui, nous sommes des parents privilégiés. Hugo est bon à ses études, mais il veut mettre en avant le foot sans pénaliser l’école. C’est aussi grâce aux contacts avec les coachs qui échangent autant avec nous qu’avec Hugo.

Hugo sera présent aux prochains stages ?
–    Cela dépend de plusieurs choses. Il n’était pas au stage de la Toussaint, car il était en sélection pour l’équipe de Bretagne. Pour le prochain stage de février, nous sommes en attente de savoir s’il est retenu pour le second rassemblement espoirs U15 de Bretagne. Sur 4.300 candidats, 43 seront sélectionnés. Une autre porte s’ouvrira et nous comptons sur la Foot Breizh Académie pour être à nos côtés.

 

La réputation de la Foot Breizh Académie dépasse largement les frontières de la Bretagne. Lors de la seconde semaine de stage « Ouvert à Tous » des vacances de La Toussaint, un papa de Marseille (13) a accepté de répondre à nos questions. Rachid Benniche, père d’Ilyès, né en 2008, milieu offensif U12 au Pays d’Aix Football Club d’Aix en Provence.

Jean Lesoen : Comment avez-vous connu la Foot Breizh Académie ?

Rachid Benniche : Fin août je cherchais sur Internet un stage de football pour La Toussaint. J’ai tapé stage Toussaint 2019 en validant actualités. C’est la Foot Breizh Académie qui est sortie en première avec Google. Je suis allé sur le site. J’ai tout regardé le site d’un bout à l’autre et j’étais très intéressé par ce qui était proposé. J’ai aussitôt téléphoner pour inscrire mon fils. Et j’étais très content qu’il y avait encore de la place !

C’est votre première visite en Bretagne aussi alors ?

Non, c’est la seconde fois. La première c’était il y a quatre ans, pour le petit, mais pas pour le foot ! Pour aller voir les Koala au Zoo de Beauval.

Et à part le ciel qui nous a bien arrosé toute la semaine, au moins une fois par jour, qu’est-ce qui vous a marqué sur ce stage d’une semaine ?

Je ne suis arrivé qu’en milieu de semaine, mais j’ai remarqué que c’est vraiment intéressant ce qui est fait à la Foot Breizh Académie ! Entre le cadre où se déroulent les activités et la compétences des intervenants, je suis rassuré. Avant de partir de Marseille, j’en avais parlé à un coach sur place. Il m’avait dit que pour les stages de football, la Foot Breizh Académie était ce qui avait de meilleur. L’entraîneur de mon fils à Aix, a confirmé en disant que la Foot Breizh Académie était en avance sur tout le monde pour la formation des jeunes. Et pour la pluie, ce n’est pas grave. Au moins le fiston a appris à jouer dans des conditions difficiles !

 

Retour sur l’appréciation d’un père de stagiaire lors de la seconde semaine de stage « Ouvert à Tous » des vacances de La Toussaint.

Joan Peden Haldar, père d’ Aman, né en 2011, milieu offensif à l’ Union Sportive Grégorienne Football 35 de St Grégoire (35).

FBA : Comment avez-vous connu la Foot Breizh Académie ?

-Cela fait de nombreuses années que je cherche sur Internet, le stage le plus approprié pour mon fils qui joue en U9. C’est comme cela que j’ai découvert la Foot Breizh Académie.

–  Qu’est-ce qui à déclenché le choix de venir à ce stage ?

– Ce que j’ai découvert sur le site, m’a de suite accroché, surtout avec la compétence des éducateurs, pratiquement tous avec une Licence UEFA A. C’est ça qui m’a séduit en premier. J’ai vu qu’il y avait un, non deux anciens footballeurs professionnels, dont un international Ivoirien. C’est le truc qui a fait mouche !

– C’est donc le fait que le staff est composé que de professionnels du football qui a retenu votre attention ?

– Oui. Le foot est un sport qui paraît simple, mais qui est très difficile à transmettre. Moi, j’ai joué au foot, mais même passionné, je n’ai pas les compétences requises pour apprendre à des jeunes comme mon fiston.

– C’est votre première visite en centre Bretagne ?

– C’est la première pour le foot. Je ne pensais pas trouver de tels équipements sur ce site. La mise à disposition des terrains par plusieurs municipalités, est un plus. Malgré la pluie, les entraînements se sont faits en extérieur ou en intérieur. C’est bien.

– Qu’est-ce qui vous a marqué sur ce stage d’une semaine ?

– La compétence des intervenants. Si j’avais un doute avant, je ne l’ai plus maintenant.

 

Interview de Mme Maurice, maman de Louis, habitué de nos stages…

Au sein des familles fréquentant la Foot Breizh Académie, certaines sont fortement impliquées dans la vie des clubs locaux. C’est le cas de la famille Maurice de Plérin dans les Côtes d’Armor. Louis Maurice est âgé de 13 ans. Il joue milieu défensif au FC Plérin. Son père est coach de son équipe d’U12-U13. C’est sa maman qui a répondu à nos questions.

Q: Louis fréquente la Foot Breizh Académie depuis longtemps ?
R: Non pas du tout. Nous l’avons inscrit en février 2018 pour la première fois, presque par hasard. On recherchait un un stage pour encadrer notre fils, mais tout ce nous avions déjà trouvé ne nous convenait pas. Nous avons été très agréablement surpris.

Q: Surpris par quoi ?
R: Habituellement quand Louis faisait un stage, il n’y avait pas de réaction visible. Là, dès le premier jour, il était transformé. A la fin du stage, nous l’avons récupéré heureux. Il avait l’adrénaline du sport. Il avait confiance en lui. Il a vécu un vrai déclic positif.

Q: Vous mettez ce fait sur quoi ?
R: L’encadrement est au top. Ce n’est pas du tout comme ailleurs. La préparation mentale est aussi un atout indéniable. Louis était boosté. Son père a remarqué une nette amélioration sur le terrain.

Q: Mais encore ?
R: Le coaching est individuel. Louis adore. Yannick Salomon, le directeur de FBA, est aussi à notre écoute et connait vraiment tous les enfants un par un. La fiche bilan est très utile.

Q: Vous êtes prêt à faire revenir Louis à la Foot Breizh Académie ?
R: Oui bien sûr. D’ailleurs depuis février, Louis a fait le stage d’été et il faut aussi sélectionné pour le stage Elites à la Toussaint. Il sera aussi au stage des vacances d’hiver à Larmor Plage. Il ne faut pas le pousser pour y aller.

Q: Un mot pour la fin ?
R: Mon mari s’occupe du club de Plérin. Il verrait bien la Foot Breizh Académie y faire des interventions. Je pense qu’il va en discuter prochainement.

Samedi, Patrick Geffroy, père de Mathéo, a répondu à quelques questions sur la participation de son fils aux stages de la Foot Breizh Académie.

Q: Mathéo fait du football au sein d’un club ?
R: Oui, il joue en U13 D1. Là justement je suis avec lui sur une rencontre inscrite au Pole Espoirs 35 de Brétigny.


Q: Il suit les stages depuis longtemps ?
R: Il a fait son premier stage, il y a un an et demi. Je l’ai retrouvé complètement changé. Grâce au système éducatif de FBA, il a retrouvé une confiance en lui qu’il n’avait plus. Sur le terrain, cela se voit énormément. Il a également été sélectionné pour l’équipe présente au Tournoi International de Guerlédan. C’était génial. Comme il progresse bien, il a été admis à suivre les stages Elites où des recruteurs de grands clubs, passent régulièrement. Un vrai plus !


Q: Mathéo a des rêves de foot pour plus tard ?
R: Oui, il veut devenir professionnel, mais il doit encore s’améliorer. Il se pose trop de questions quand il joue, même s’il est très rapide et maîtrise bien les techniques de jeu.


Q: Pour vous, parent, quels sont les plus de la FBA ?
R: Sans aucun doute, les briefing chaque jour individualisé. Yannick Salomon, le directeur de la FBA, tout comme ses personnels, sont vraiment aux côtés des enfants. En plus, le rapport d’évaluation que l’on reçoit en fin de stages, est un outil pour les parents pour voir les atouts et les faiblesses des enfants.


Q: Mathéo reviendra t-il aux stages de Foot Breizh Académie ?
R: Oui bien sûr. Il est déjà inscrit pour le stage de Pâques, mais j’espère qu’il y aura moins de monde qu’à la Toussaint. J’avais un peu peur que le suivi individuel s’en ressente, mais finalement le staff a bien géré comme d’habitude.